mardi 19 janvier 2010

Quel est l'impact des TIC dans les services à la personne ?

On entend dire que les NTIC participent à hauteur de 25% dans le taux de croissance des pays développés et produisent près de 40 % de la valeur. Dans le domaine des services à la personnes, les NTIC semblent apporter plus un support de développement qu'une force de diffusion substituant les canux de difusion traditionnels.

A l'automne 2009, le grand emprunt prévoyait un budget de 4 milliards d'euros d'investissement dans les NTIC, d'une part pour le développement de la diffusion haut débit sur les réseaux optiques, filaires et herziens pour construitre un reseau d'autoroute de l'information; et d'autre part pour la R&D sur les usages et le contenu.

Le secteur des services à la personne est atomisé. Les perspectives de gains de productivité sont difficiles à évaluer, et les NTIC, comme à l'habitude, vont participer à la simplification de la gestion tout en apportant un appui logistique et une normalisation des échanges.

En 2009, les services à la personne produisent près de 1% du PIB contre 0,73% en 2005. Dans ce secteur, 50% des salariés travaillent moins de 220 h par an en 2007, et perçoivent une rémunération inférieure à 2173€ par an.

Les prestations de services à la personne sont produites au domicile, sur des lieux de travail, et sur les lieux de transport et de distribution (en voie de développement).

Les services émergeant sont notamment liés :
  • à la mobilité (optimisation de voyage, acheminement de bagages, accompagnement de jeunes voyageurs ou de personnes à mobilité réduite, la convivialité et l'entreaide).
  • à l'évolution des modes de vie (services de consièrgerie, services à domicile, services de quartier)
  • au cycle de vie (nouveaux services pour les collectivité, centres d'aide)

1 commentaire: